6 astuces afin de maximiser votre rentabilité locative !

6 astuces pour maximiser sa rentabilité locative !

Les rendements locatifs font le bonheur de nombreuses personnes dans l’hexagone. Généralement, c’est lors de l’acquisition du bien que l’on met tout en œuvre pour optimiser sa rentabilité locative. Cependant, il existe bien de moyens qui permettent d’optimiser cette rentabilité. Voici 6 astuces que vous pouvez mettre en œuvre pour accroître le retour sur votre investissement.
 

Se baser principalement sur les chiffres pour analyser son projet

C’est une règle de base, avant de se lancer dans tout projet immobilier, il faut faire des analyses précises. Il ne faut donc pas se fier aux préjugés, mais il faut plutôt faire confiance aux chiffres et rester attentif aux tendances de l’immobilier. En vous basant davantage sur ces paramètres que sur les retours d’expérience, vous augmentez vos chances d’avoir un meilleur rendement locatif. En pratique, ce qui a permis à d’autres personnes de réussir dans ce domaine ne vous permettra pas forcément de réussir. Il en est ainsi parce qu’il existe une multitude de paramètres qui peuvent influencer la rentabilité de l’investissement locat

Faire une bonne négociation du prix à l’achat du bien

C’est à l’achat que l’on reconnaît un investissement à haut rendement. C’est pour cela qu’il faut rester à l’affût des bonnes affaires lorsque l’on veut réaliser un investissement locatif. Vous réaliserez les meilleures affaires immobilières avec :
  • Un propriétaire qui est pressé de vendre son bien ;
  • Un propriétaire en difficulté ;
  • Un investissement locatif déjà amorti.
Néanmoins, il faut rester très vigilant afin de ne pas se faire berner lors de l’achat. Ce n’est pas parce que l’on recherche un bien moins cher qu’il faut réaliser les transactions à la va-vite et sans vérifier l’état du bien.

Choisir le bien immobilier en fonction des points d’intérêt à proximité

Pendant l’achat d’un bien immobilier que l’on souhaite mettre en location, il faut tenir compte de la position géographique de ce dernier. Ce sont les propriétés situées non loin des points d’intérêts qui sont les plus rentables. Néanmoins, il faut bien faire ses analyses avant de s’y lancer parce que le prix du foncier joue également sa partition. Concrètement, la rentabilité pourrait être moindre en centre-ville à cause du prix élevé du foncier. N’hésitez donc pas à viser les biens situés en banlieue en confrontant les prix du foncier et les points d’intérêt à proximité.

Rénover le bien après achat

Acheter un ancien bien et le rénover avant de le mettre en location est une bonne manière d’optimiser sa rentabilité. Les travaux de rénovation apportent en effet une plus-value considérable au bien. Après les travaux, vous pouvez aisément augmenter le montant du loyer dans le respect du plafond autorisé. En quelques mois, vous aurez récupéré dans ces loyers le montant des travaux effectués.

Créer plusieurs appartements dans son bien immobilier

L’une des techniques pour accroître ses rendements locatifs est de subdiviser son bien immobilier en plusieurs lots. Selon la configuration de certains immeubles, vous pouvez faire un fractionnement en plusieurs appartements grâce à des travaux sur mesure. Vous pourrez ainsi recueillir plusieurs loyers en lieu et place d’un seul. Cependant, il ne faut pas perdre de vue l’imposition des loyers ainsi que les différentes charges liées à la location du bien. Il est donc conseillé de calculer sa rentabilité locative en se basant sur le rendement net après imposition.

Opter pour des prêts immobiliers pour effectuer un investissement locatif

C’est une évidence qu’un investissement locatif sur fonds propre est une opération très sereine et assez bénéfique. Cependant, ne nous leurrons pas, tout le monde n’a pas les moyens de procéder ainsi d’autant plus que les montants des biens immobiliers sont généralement colossaux. Même si vous avez les moyens nécessaires pour faire un tel investissement, il faut réfléchir à deux fois. En effet, il se pourrait que mettre votre argent sur un compte épargne soit plus rentable. Il est donc conseillé de financer son investissement locatif grâce à un emprunt immobilier. Vous utiliserez alors vos loyers pour rembourser le prêt.

    Tout savoir sur le mandat de gestion

    La gestion locative dans sa définition la plus complète s’établit lorsqu’un propriétaire bailleur décide de faire gérer son ou ses biens par un gestionnaire locatif.

    Et pourquoi ? 

    Car s’occuper des démarches administratives n’est pas toujours facile ! Les tâches d’une gestion proprement dite sont multiples, à savoir : la gestion administrative la gestion financière et juridique, la gestion technique ainsi que la recherche de locataires. Elles regroupent avant tout, une relation entre le locataire et le gestionnaire locatif qui a toutes les qualités requises pour gérer le bien de son client, qu’est le propriétaire. 

    Mais aussi …

    D’appliquer un état des lieux, de fournir les informations nécessaires et d’établir des relances pour les loyers impayés, la réalisation de travaux ou pas, de déclarer les sinistres, en cas de litiges etc. 

    Mais pour effectuer toutes ces démarches,  le mandat de gestion rentre en jeu et il est indispensable. 

    Qu’est-ce que le mandat de gestion ? 

    Il s’agit d’un contrat signé entre le propriétaire bailleur et le gestionnaire locatif, dans lequel est stipulé que le mandant (propriétaire) confie son bien au mandataire (gestionnaire). Le mandat doit être rédigé par écrit pour chacun des deux partis et mentionne la durée limitée dans le temps (30 ans maximum) , les conditions de gestions : obligation juridique et fiscale des deux partis, l’indication du parti qui aura la charge à savoir, le mandataire.

    Et quels sont les avantages du mandat de gestion ? 

    Du côté du propriétaire règne la tranquillité d’esprit, à savoir que son bien est confié entre de bonnes mains d’experts, et que le propriétaire ne s’occupe de rien. Du côté du locataire, en cas de problèmes peut toujours se tourner vers un cabinet de gestion pour régler moindre problème entre lui et son propriétaire.