Crédit immobilier : rester dans votre banque ne sera bientôt plus obligatoire

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Selon Le Monde, un décret en cours de rédaction va bientôt contraindre les banques à avantager leurs clients souscripteurs de crédits immobilier sur une période d'au moins dix ans. Au-delà, rien ne vous empêchera légalement de changer d'établissement bancaire.

 

Des mesures contraignantes déjà en places

Auparavant, vous étiez liés à votre banque puisque lorsque vous souscriviez à un crédit immobilier dans un établissement, votre contrat stipulait que vous ne pouviez pas le quitter au profit d'un autre avant d'avoir intégralement remboursé vos mensualités.

Une mesure inclue dans la loi Macron et applicable depuis début février 2017 oblige déjà les banques à ne pas facturer au client les services de clôture s'il souhaite changer d'établissement. Mais le crédit immobilier n'était, jusqu'à maintenant, pas concerné.

 

Les banques devront faire des efforts

Désormais, les banques devront séduire les clients via des avantages subtantiels, mentionnés dans le contrat, pour qu'il restent dans leur établissement souscripteur originel. Cela passera par des taux très attractifs, la suppression de certains frais de dossier. Dans tous les cas, au bout de dix ans, le client souscripteur pourra librement changer de banque même si son crédit n'est pas intégralement remboursé. Par ailleurs, la banque ne pourra exiger de son client le remboursement des avantages qu'elle lui a accordés sur cette période.

Le flash