Immobilier : quelques conseils pour bien investir à la montagne

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Avec la construction de nouveaux programmes immobiliers dans les Alpes, Athena Advisers et Charles-Antoine Sialelli, « Destination Adviser » des Alpes françaises, livrent leurs recommandations pour investir à la montagne.


De nouveaux programmes dans des stations prisées
Les années 2014-2015 ont marqué le retour en masse des acquéreurs, notamment internationaux, permettant aux stations d’enregistrer un nombre de ventes immobilières record. Les investissements réalisés ces dernières années par les stations, dans de nouvelles infrastructures (remontées mécaniques, hôtels, centres acquasportifs…), ont permis d’attirer de nouveau les investisseurs. Afin de répondre à cette demande, et malgré la rareté des terrains disponibles, de nouveaux projets immobiliers voient le jour.


Construit dans les années 1970/1980, le parc immobilier des stations de ski françaises est aujourd’hui en pleine mutation. De nouveaux programmes voient le jour, notamment au sein de stations prestigieuses : réhabilitation d’anciennes bâtisses ou nouvelles constructions, ce sont autant d’occasions à saisir sur ce marché très prisé. S’il s’agit souvent d’acquérir une résidence secondaire pour les vacances, ces biens constituent une véritable opportunité de réaliser des investissements rentables.


Les nouveaux investissements à réaliser à la montagne
Athena Advisers accompagne les acquéreurs dans plusieurs stratégies d’investissement : l’achat de plusieurs lots d’appartements afin de les redessiner ou l’achat de biens neufs ou rénovés, qui présentent chacun des avantages.


Dans des stations telles que La Clusaz, La Plagne ou Tignes, les anciennes constructions sont composées de petits appartements, allant du studio au 3 pièces. Ces biens, qui disposent déjà d’une activité locative, présentent l’avantage de pouvoir être fusionnés afin d’en faire des propriétés de grandes surfaces beaucoup plus recherchées ; les biens de plus de 60m² étant rares dans les constructions des années 1970/1980. Ainsi, Athena Advisers préconise aux investisseurs d’acquérir plusieurs lots d’appartements, et les accompagne dans la conduite de travaux à l’aide d’architectes d’intérieur, afin de proposer sur le marché des biens aux surfaces généreuses et idéalement situés en stations.


Le ski attire toujours plus, permettant ainsi de bénéficier de solides taux de remplissage de mi-décembre à fin avril : ainsi, tout en se gardant la possibilité de l’occuper quelques semaines par an, ces propriétés permettent aux investisseurs de dégager une rentabilité locative annuelle de 3 à 5%.


Les nouvelles constructions immobilières, comme à Val d’Isère, Méribel ou encore Courchevel, permettent aux investisseurs d’acheter en stations de ski un bien répondant à la demande actuelle, à savoir de grandes superficies et une prestation de qualité. Par ailleurs, les acquéreurs ont la possibilité de procéder à une récupération de la TVA (20% dans l’immobilier neuf), en revêtant la casquette de loueur meublé non-professionnel. Pour cela, les biens doivent être mis en location au sein d’agences professionnelles, qui devront en parallèle offrir des services para-hôteliers tels que le ménage, le petit-déjeuner ou encore la fourniture de linge de maison.


Charles-Antoine Sialelli, « Destination Adviser » d’Athena Advisers dans les Alpes françaises explique : « nous conseillons aux investisseurs de s’orienter vers l’immobilier neuf, qui donne droit à plusieurs avantages financiers. En effet, tandis qu’une récupération de 20% de TVA est possible grâce à la location saisonnière, les frais de notaire s’élèvent quant à eux à 2.5% (contre 7% dans l’immobilier dit « traditionnel ») ; soit une économie de près de 25% par rapport à l’ancien. Les programmes neufs présentent par ailleurs l’avantage de disposer de surfaces plus importantes et offre aux investisseurs la possibilité d’adapter les plans de construction de leur futur bien selon leurs préférences. »


En 2015, les clients internationaux représentaient 21,80% des investisseurs dans les Alpes, alors qu’ils ne représentaient que 15,63% en 2012 (source : DSD Notaires) : une croissance de plus de 6 points de pourcentage en seulement 3 ans, qui témoigne du succès grandissant des stations françaises auprès de la clientèle internationale. Cette tendance favorable a de fortes chances de se poursuivre en 2017.

Le flash

займ онлайн